h1

Systèmes d’influence: la guerre contre Servier

19 février 2012

Le scandale du Médiator, quand des systèmes d’influence se font la guerre...

Dans l’industrie pharmaceutique, le scandale du Médiator révèle le système d’influence des Laboratoires Servier mais aussi celui de ses concurrents… C’est un règlement de compte à OK Corral…

Le système d’influence de l’industrie pharmaceutique

  • La légitimité :
    Elle provient de l’expertise acquise en pharmacologie et leur donne un pouvoir d’influence considérable.
  • Un lobbying puissant :
    Financement des campagnes électorales (1), fréquentation des politiciens (y compris les ministres de la santé) (2), liens d’intérêt avec les membres de la commission chargée d’autoriser la mise sur le marché
  • Communication d’influence :
    Maîtrise des médias : toute la presse médicale (sauf la revue « Prescrire ») dépend financièrement des laboratoires pharmaceutiques, financement d’une grande partie de la formation médicale continue, mainmise sur l’édition (3)
    Pour plus de détails, voir: Qu’est-ce qu’un système d’influence ?

De la guerre feutrée à la guerre médiatique

Le Médiator, mis au point par les laboratoires Servier serait responsable de la mort de 500 à 2000 personnes. Les concurrents de Servier sont GSK (GlaxoSmithKline) et Sanofi-Aventis. Aux Etats-Unis GSK est poursuivi pour avoir causé la mort de 83000 personnes et a dû retirer son produit l’Avandia.

En France, le médecin qui a dénoncé les dangers du Médiator a des liens d’intérêt avec GSK, concurrent de Servier, et, sur les 11 députés de la mission d’enquête parlementaire sur le Médiator, 8 sont membres du club financé par GSK, le Club Hippocrate. Est-ce la raison pour laquelle on parle très peu du scandale Avandia ?
Voir l’article de France 24

Ce que ce scandale révèle sur les systèmes d’influence

  • Détention de l’expertise et faiblesse de l’Etat :
    Les laboratoires pharmaceutiques sont les détenteurs oligopolistiques de l’expertise de leur secteur. La sphère publique est devenue, par manque de moyens, complètement dépendante de leurs avis.
  • Un système d’influence ne peut être démantelé que par un autre qui possède un niveau équivalent d’expertise. Le scandale du Médiator n’aurait pas pu éclater sans « l’intervention » de ses concurrents, car ni les experts médicaux de l’administration publique, ni les parlementaires n’ont l’expertise suffisante pour contrer les rapports biaisés que leur fournit l’industrie pharmaceutique.

C’est un constat accablant. On peut se demander qui a organisé cette faiblesse de l’Etat et à qui elle profite… Dans le prochain article, je prends à nouveau l’exemple de l’industrie pharmaceutique pour analyser les cycles de vie d’un système d’influence et la différence entre pouvoir et influence.

(1) campagne législative de Philippe Douste-Blazy en 1993 soutenue par les laboratoires Pierre Fabre
(2) les Universités d’été de Lourmarin, le Club Hippocrate réunissant une centaine de députés et sénateurs (financé par les laboratoires GSK).
(3) en 2004, les Editions du Rocher éditaient un témoignage édifiant, « Le livre noir de l’hépatite B » de Lucienne Foucras. En 2005, ces mêmes éditions furent rachetées par le laboratoire Pierre Fabre, associé à BioMérieux, du groupe Sanofi-Aventis-Pasteur Mérieux, premier fabricant de vaccins du monde. Actuellement cet ouvrage n’est plus édité.

Pour en savoir plus:
La grande générosité de Servier envers un expert
Un ancien responsable du médicament a été grassement rémunéré par Servier
Sanofi, GSK, Servier:guerre des labos sur fond de Médiator !
Ces élus qui se font subventionner par les firmes pharmaceutiques
Comment Servier a corrigé le rapport du Sénat

Advertisements

9 commentaires

  1. je suis entièrement d’accord avec votre analyse.

    Concernant votre question : « On peut se demander qui a organisé cette faiblesse de l’Etat et à qui elle profite… »
    Selon moi, cette faiblesse est directement issue de l’idéologie du marché, à laquelle adhèrent très majoritairement nos représentations politiques européennes et nationales. Car selon cette idéologie, le marché serait plus efficace que le politique : il saurait définir les prix et donc les choix économiques, il serait auto-régulé, etc. (et en plus demain il va raser gratis).
    Partant de là, ils ont confié toute décision politique économique et financière au marché (ne gardant pour eux que les questions sociétales), y compris la régulation des médicaments : l’industriel est chargé de démontrer l’efficacité et l’innocuité de ses médicaments. Et il n’est nul besoin de le surveiller réellement, puisque le marché est autorégulé, etc.
    Un tel système profite aux industriels bien sûr, puisqu’ils peuvent ainsi s’arranger avec leurs dossiers (et ne pas publier les résultats problématiques par exemple, ou encore choisir les protocoles qui leur conviendront le mieux) et aux politiques, qui se déchargent de toute responsabilité et non ainsi pas à prendre de décisions désagréables, ni à endosser les problèmes.


    • oui, nous sommes bien devant un exemple où l’idéologie aveugle les consciences.
      C’est même une croyance collective qui conduit à une confiance aveugle envers
      ceux qui possèdent une expertise devant laquelle toute la population s’incline sans réfléchir.

      A cela s’ajoute, comme vous l’avez dit, l’idéologie du marché…


  2. TRES BIEN ECRIT BENEDICTE. TU ES DOUEE COMME JE LE CROYAIS. CESJOURS CI IL EST DIFFICILE DE TROUVER UN ARTICLE PLEIN DES FAITS ET QUI EN MEME TEMPS TOUCHE AUX PROBLEMES SANS COUTUMES ET MAQUILLAGE. MALHEUREUSEMENT, ON M’A CONVAINCU QUE COMME TELLEMENT D’AUTRES CHOSES QUE CES JEUX SE VOIENT SUR UNE PELOUSE MONDIALE. JE TE REMERCIE.


  3. […] background-position: 50% 0px; background-color:#222222; background-repeat : no-repeat; } benedictekibler.wordpress.com – Today, 11:06 […]


  4. […] background-position: 50% 0px; background-color:#222222; background-repeat : no-repeat; } benedictekibler.wordpress.com – Today, 12:04 […]


  5. […] background-position: 50% 0px; background-color:#222222; background-repeat : no-repeat; } benedictekibler.wordpress.com – Today, 11:41 […]


  6. […] sur les luttes d'influence et les rapports de force sur le Web et ailleurs « Systèmes d’influence: la guerre contre Servier Le cycle de vie d’un système d’influence 12 mars […]


  7. […] Un scandale qui éclate est le signe de la faiblesse du système d’influence, car ce scandale n’a pas pu être étouffé. Le scandale du Médiator a éclaté parce que certaines sociétés (pas plus vertueuses que Servier) ont été plus futées et parce qu’elles sont moins fragiles. Autrement dit, le système d’influence élaboré par Servier est démonté par ses concurrents devenus plus puissants. Lire : Système d’influence : la guerre contre Servier […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :