h1

Les révolutions silencieuses

16 janvier 2012

Une classe en Afrique

Loin des paillettes et des projecteurs, loin des médias qui ne s’intéressent qu’au pouvoir apparent, loin des invectives et des polémiques stériles, les révolutions silencieuses changent le monde en profondeur. Ces mutations se font sous nos yeux qui pourtant ne les voient pas.

Première révolution : l’alphabétisation de masse

L’alphabétisation de masse a pour conséquences la chute de la fécondité, l’augmentation du niveau d’efficacité économique des populations et une diminution de la pauvreté.

La hausse du niveau de vie dans les pays émergents ne provient pas de la mondialisation ultralibérale, contrairement aux dires de ses partisans, mais bien de l’alphabétisation des masses. Dans son ouvrage « Après la démocratie », Emmanuel Todd en fournit la démonstration.

Deuxième révolution : Internet

Ils sont chaque jour plus nombreux dans le monde à avoir accès à Internet. Il en résulte une prise de conscience généralisée, lente mais inexorable, de ce qui était jusqu’alors caché et qui pourtant influence nos vies. Grâce à l’émergence de nouvelles technologies, il sera de plus en plus facile de contourner toutes les tentatives de censure du Web. Le cyber-espionnage ne peut rien contre la complexité immense de plusieurs milliards d’individus qui conversent entre eux.

Des émergences spontanées et incontrôlables

Partout où les programmes d’alphabétisation furent mis en œuvre, les dirigeants y voyaient un moyen de rendre la main d’œuvre plus productive. Internet aussi était perçu comme une nouvelle source de profit. Ce qu’ils n’ont pas prévu, c’est qu’une population alphabétisée ayant accès à Internet (même censuré) est une population qui s’émancipe. Les rapports de force se modifient. L’ironie de l’histoire c’est qu’une curiosité candide peut ruiner les stratégies les plus abouties.

A quand la prochaine révolution silencieuse ?

Une révolution silencieuse, c’est l’émergence d’un nouveau rapport de force. C’est tout à fait possible, même sans effusion de sang. Dans l’article Quand un système d’influence disparaît, j’explique, en prenant comme exemple l’industrie nucléaire, ce phénomène conjoint de perte de pouvoir des uns et d’émergence des autres. Construire des systèmes alternatifs qui changeront la donne est à notre portée.

Je reste à l’affût de ces mutations profondes. En attendant de mieux comprendre l’évolution de ce monde complexe, je voudrais rendre un hommage appuyé aux instituteurs des pays pauvres. Ils gagnent trois francs et six sous mais ils sont les véritables acteurs de ce changement majeur !

Publicités

12 commentaires

  1. […] jQuery("#errors*").hide(); window.location= data.themeInternalUrl; } }); } benedictekibler.wordpress.com – Today, 3:11 […]


  2. La prochaine révolution dilencieuse est en cours depuis le 7 01 2007 à 19 h (Paris). Il s’agit d’un basculement des énergies, un peu long à expliquer en deux mots, Mais dont le résultat est de passer de l(Amour (1+1=3) à l’Unité (1X1=1) ou de la dualité (père-mère) à la trinômie (père-mère-enfant). Il s’agit d’une mutation profonde de l’être humain qui conduira dans les mois qui viennent à la disparition du pouvoir et des frontières. Les conséquences sont énormes, notamment par l’apparition de nouvelles inventions permises par cette mutation des conscience, qui permettront, entre autres, l’utilisation d’une énergie libre gratuite et une mutation des transports, de la santé, de l’agriculture…

    Il n’y a rien à faire; juste à accueillir et célébrer ce qui vient plutôt que de lutter pour ou contre ce qui disparaît.

    Toute volonté de pouvoir est appelée à disparaître mais la moindre parcelle d’amour sera transcendée.


  3. Peut-être faudrait-il se pencher sur une émergence que pointe Frédéric Lordon : la neuro-économie, ou paradigme intellectuel à vocation pratique qui est un mélange des théories neurales et de la pensée orthodoxe en économie, semble-t-il.
    On peut penser qu’il s’agira d’une révolution silencieuse, dans le sens où elle ne s’effectuera et ne sera connue que chez les élites, et parce que la pensée économique a vocation, on le voit nettement aujourd’hui, à gouverner le monde, avec des conséquence on ne peut plus concrètes et dramatiques pour des milliards de gens.


  4. […] Cet article s’inscrit dans une réflexion sur le pouvoir dans sa réalité et non dans sa représentation: le pouvoir réel, effectif par opposition au pouvoir officiel. J’ai écrit quelques articles sur ce thème: Influence et pouvoir: la bombe humaine Les révolutions silencieuses […]


  5. […] une société où le dialogue et la négociation sont impossibles. Ceux qui prônent les révolutions silencieuses sont […]


  6. […] véritables révolutions ont lieu sous nos yeux, sans fureur ni fracas. Je crois aux révolutions silencieuses, celles qui changent vraiment le monde. Partager sur les réseaux sociaux […]


  7. Il faudrait commencer par remettre l’argent à sa place, redonner à la monnaie l’unique rôle qu’elle a (« Mais où vas l’argent? » de Marie Louise DUBOIN.
    http://www.economiedistributive.fr


  8. Une révolution en cours qui progresse inéluctablement, une révolution agricole qui ne porte aucun nom spécifique, portée par des agents peu enclins au dogmatisme, méfiants du bio, attentifs à la valeur ajoutée, se sentant plus à l’aise avec l’expérimentation et sous le terme encore un peu vague de durabilité, à l’image de ce modeste (en apparence) et compétent jardinier: http://jardinonssolvivant.fr/


  9. […] L’émergence d’une nouvelle expertise scientifique indépendante est à mon avis un évènement capital. A l’instar de l’alphabétisation de masse et d’Internet, c’est une révolution silencieuse. […]


  10. Bénédicte, vous voyez juste!
    Continuez! le roseau plie mais ne rompt pas.
    Quand au chêne…
    « … Celui de qui la tête au Ciel était voisine
    Et dont les pieds touchaient à l’Empire des Morts. »
    >>> >> Les vents du Nord vont souffler plus fort…



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :